2 minutes de lecture environ

La nourriture peut elle influencer le sexe d’un futur bébé ?

Vous attendez ou souhaitez avoir un enfant, fille ou garçon?

En quoi l’alimentation peut-elle orienter le sexe de votre bébé. Décryptage sur l’idée reçue de l’influence de l’alimentation…

idée-reçu-01

Eh bien c’est vrai!

Pour avoir une fille, il serait conseillé de se tourner vers  les légumes verts, les laitages, les fruits et poisson frais (les aliments riches en calcium et magnésium), tandis que pour espérer avoir un garçon, il serait judicieux de se tourner plutôt vers les viandes et poissons salés (les aliments riches en potassium et sodium).

Mais il y a tout de même des limites : tout d’abord parce que  le sexe est déterminé génétiquement dès la fécondation et les marqueurs du père tout comme de la mère entrent en jeu, ce n’est donc pas garantie sur facture de votre primeur, de votre poissonnier ou votre boucher.

De plus c’est un régime qu’il faudrait commencer au minimum 2 à 3 mois avant la conception du futur bébé. Effectivement, comme le sexe est déterminé génétiquement au moment de la fécondation, appliquer un régime pour espérer orienter le sexe de votre futur enfant une fois enceinte ne sert à rien.

Ce qui est certain est qu’aborder votre alimentation de façon saine et variée sera bénéfique au développement de votre bébé.

Articles connexes

    Laisser un commentaire